La GMAO et l’Internet des objets

9 Likes Comment

Un sujet qui fait beaucoup parler de lui dans le domaine de la maintenance est l’Internet des objets. Vous avez peut-être entendu ou vu ce terme et vous vous êtes demandé de quoi il s’agit, et comment il se rapporte à la maintenance. Dans ce billet, nous répondrons à vos questions et vous donnerons un aperçu de la façon dont il peut contribuer à vos efforts de maintenance. Qu’est-ce que l’Internet des objets ?

L’Internet des objets est un réseau de capteurs et d’instruments de collecte de données qui sont connectés à l’Internet. Les données de ces appareils sont collectées et diffusées directement sur le cloud. Les capteurs peuvent ensuite être installés sur les équipements pour surveiller les informations de maintenance telles que les vibrations, la température et l’humidité. Presque toutes les défaillances mécaniques peuvent être prédites en surveillant ces données. Si un capteur indique une augmentation des vibrations ou de la chaleur, une inspection et d’éventuelles actions correctives sont nécessaires.

Comment cela fonctionne-t-il ?

En définissant un seuil dans votre système de GMAO et en surveillant les données de ces appareils IoT en temps réel, les défaillances peuvent être évitées. Les systèmes de GMAO modernes peuvent extraire les données diffusées sur le cloud et créer des notifications et des alertes, voire des bons de travail avec des instructions étape par étape pour résoudre le problème. Grâce à ce processus, les anciennes méthodes de maintenance préventive et d’inspection de routine peuvent être réduites ou éliminées, car les actifs se surveillent eux-mêmes et communiquent des informations sur leur état actuel à tout moment. Imaginez que des centaines de routines de maintenance préventive sont exécutées en permanence sur votre équipement. L’intégration de ces informations directement dans votre GMAO vous donne la possibilité d’aller au-delà de la simple collecte de données en développant des informations exploitables et en utilisant ces informations pour développer de meilleures routines de maintenance.

Ancienne méthode

Inspections hebdomadaires, changement mensuel de l’huile de la boîte de vitesses, remplacement annuel des roulements. Cette méthode est coûteuse et inefficace, avec des coûts de main-d’œuvre et de matériel élevés, car vous remplacez des pièces qui n’ont peut-être pas encore atteint leur fin de vie. Même si vous effectuez actuellement une maintenance prédictive, il faut toujours que quelqu’un se rende sur place, mesure les données, puis les saisisse manuellement dans le système de GMAO pour les traiter.

Avec l’IoT

Des capteurs surveillent en permanence les vibrations, la chaleur et l’humidité. Si l’actif signale une anomalie dans l’un ou l’autre des points de données, le système de GMAO déclenche une notification indiquant qu’il peut nécessiter une évaluation. Si l’anomalie se situe en dehors des paramètres spécifiés, le système crée un bon de travail avec des instructions étape par étape pour résoudre le problème. L’entretien et le remplacement des pièces d’usure sont effectués au fur et à mesure, ce qui réduit les pannes d’équipement et les coûts d’entretien globaux.

Conclusion

L’internet des objets connectera environ 22 milliards d’appareils d’ici 2022. Les entreprises ne font qu’effleurer la surface des applications de la montagne de données déjà collectées. En intégrant l’IoT dans votre système de gestion de la maintenance pour surveiller les actifs importants, les pannes et la maintenance inutile peuvent commencer à faire partie du passé.

Avec sa capacité d’interconnexion sur le web entre les équipements, les sites, les humains, et sa forte capacité de transférer automatiquement sur un réseau wireless des données vers une plateforme cloud, l’Internet des Objets bouleverse désormais toutes les entreprises de tout secteur d’activité et la façon de travailler des équipes de maintenance. A ce sujet vous pouvez lire également le très intéressant article le rôle des équipes de maintenance dans un monde post-pandémique.

Grâce à l’apport de données d’observation du monde physique, la communication instantanée entre les actifs techniques et leurs représentations numériques dans les logiciels de GMAO (pour Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur), l’internet des objets ouvre une infinité de nouvelles perspectives

Tu pourrais aimer

A propos de l'auteur: Thomas

Le but de mon annuaire ? Pouvoir proposer des sites intéressants à mes lecteurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *